Le ministre Benoit Charette visite le chantier de construction du Centre de compostage régional

« Retour

Valorisation des matières organiques – Le ministre Benoit Charette visite le chantier de construction du Centre de compostage régional de Compo-Haut-Richelieu inc.

Saint-Jean-sur-Richelieu, le 22 novembre 2021 – C’est en présence de nombreux élus et dignitaires du Haut-Richelieu que le ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, ministre responsable de la Lutte contre le racisme et ministre responsable de la région de Laval, M. Benoit Charette a visité aujourd’hui le chantier de construction du futur Centre de compostage régional de Compo-Haut-Richelieu inc. Cette installation, située à Saint-Jean-sur-Richelieu, sera la première usine de compostage avec maturation entièrement sous bâtiments au Québec.

Le Centre de compostage régional de la société mixte Compo-Haut-Richelieu inc. aura une capacité d’accueil de 50 000 tonnes, permettant de recevoir les matières organiques provenant des secteurs résidentiel, commercial, institutionnel et industriel de la MRC du Haut-Richelieu et des municipalités de la région. Les matières organiques traitées seront tant les résidus alimentaires que les résidus verts.

La construction a démarré au début octobre et les travaux vont bon train. À terme, le Centre de compostage comprendra un dôme d’entreposage des structurants, une usine de compostage avec une aire de déchargement intérieure et huit silos-couloirs pour la maturation active, deux dômes de maturation passive du compost de même qu’un bâtiment regroupant l’administration et un garage. Les quelques 17 000 tonnes de compost qui seront produites annuellement dans cette installation seront ensuite distribuées aux citoyens et aux municipalités ou offertes aux paysagistes et agriculteurs de la région.

Citations :

« Pour bâtir une économie circulaire, durable et sobre en carbone tout en luttant contre les changements climatiques, il faut entre autres exploiter le potentiel des matières organiques. Ça nous permettra ainsi de produire de l’énergie propre ou encore d’obtenir du compost de qualité comme va le faire la société d’économie mixte Compo-Haut-Richelieu inc. pour ses 14 municipalités membres. En transformant les matières organiques en compost, cette installation de Saint-Jean-sur-Richelieu va faire en sorte que la terre retourne à la terre. Il s’agit d’un bel exemple d’économie circulaire et d’économie verte, qui font partie intégrante de notre vision pour le Québec. »

Benoit Charette, ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, ministre responsable de la Lutte contre le racisme et ministre responsable de la région de Laval

« Avec le Centre de compostage régional, la population de la MRC du Haut-Richelieu et des MRC environnantes pourra contribuer encore davantage à notre objectif d’une société zéro déchet. Cette installation va toutes et tous nous aider à progresser dans la gestion de nos matières résiduelles et à réduire les émissions de gaz à effet de serre. Je veux féliciter tout spécialement Compo–Haut-Richelieu inc. pour son projet et j’invite toute la population à participer activement à la collecte de ses matières organiques. »

Louis Lemieux, député de Saint-Jean et adjoint parlementaire de la ministre de la Culture et des Communications (volet communications)

« Le Centre de compostage est le complément à l’ensemble des services déployés par Compo-Haut-Richelieu inc. au fil des 25 dernières années pour une gestion responsable des matières résiduelles sur notre territoire. Les efforts des citoyens dans les différents programmes de recyclage et de valorisation ont déjà permis de réduire significativement les déchets enfouis. Nous sommes convaincus qu’avec ce projet en région, un nouvel élan sera donné pour des résultats encore plus spectaculaires. »

Suzanne Boulais, présidente de Compo-Haut-Richelieu inc. et mairesse de Mont-Saint-Grégoire

« La MRC du Haut-Richelieu et Compo-Haut-Richelieu inc. travaillent depuis plus de dix ans sur ce projet. L’objectif a toujours été de valoriser les matières organiques des ménages et des ICI sur un site de notre territoire, dans un contexte de circuit court optimal et de contrôle des coûts pour nos citoyens. La concrétisation du Centre de compostage régional est le fruit de la vision et du travail acharné de nombreux élus et de professionnels, ainsi que du soutien du gouvernement du Québec. »

Réal Ryan, préfet de la MRC du Haut-Richelieu et maire de Noyan

 « La valorisation des matières résiduelles est au cœur de notre modèle d’affaires et, en tant que leader canadien dans la gestion d’installations de recyclage et de compostage, ce projet nous permet d’implanter et d’exploiter au Québec un procédé qui a prouvé son efficacité pour la valorisation des matières organiques. »

Yazan Kano, vice-président régional, Matrec/GFL, actionnaire de Compo-Haut-Richelieu inc.

Rappelons que Compo-Haut-Richelieu inc. bénéficie du soutien du gouvernement du Québec à hauteur de 21 225 893 $ pour ce projet. Cette aide financière comprend un montant maximal de 20 000 000 $ pour le Centre de compostage régional ainsi qu’un montant maximal de 1 225 893 $ pour l’acquisition des bacs et contenants résidentiels de collecte des matières organiques. La subvention gouvernementale est accordée dans le cadre du Programme de traitement des matières organiques par biométhanisation et compostage (PTMOBC), qui a été bonifié et prolongé récemment jusqu’en 2022.

À l’avant : M. Louis Lemieux, député de Saint-Jean, Mme Andrée Bouchard, mairesse de Saint-Jean-sur-Richelieu, Mme Suzanne Boulais, présidente de Compo-Haut-Richelieu inc. et mairesse de Mont-Saint-Grégoire, M. Benoit Charette, ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, M. Réal Ryan, préfet de la MRC du Haut-Richelieu et maire de Noyan, M. Yazan Kano, vice-président régional de GFL/Matrec.

 En deuxième rangée : Mme Claire Isabelle, députée d’Huntingdon, Mme Christiane Marcoux, ex-présidente de Compo-Haut-Richelieu inc., Mme Danielle Charbonneau, mairesse de Henryville, Neil Beaudette, directeur de compte BNC, Michel Cossette, directeur de projet EMS ingénierie, Martin Dionne, directeur général Construction Bertrand Dionne inc.

En troisième rangée : M. Yves Barrette, maire de Saint-Alexandre, M. Martin Thibert, maire de Saint-Sébastien et vice-président de Compo-Haut-Richelieu inc., M. Jacques Lavallée, maire de Sainte-Anne-de-Sabrevois, M. Patrick Bonvouloir, maire de Sainte-Brigide-d’Iberville, M. Raymond Paquette, maire de Venise-en-Québec, M. Jacques Lemaistre-Caron, maire de Lacolle, et M. Justin Viens, architecte.

Faits saillants :

  • Compo-Haut-Richelieu est une société mixte, formée de la MRC du Haut-Richelieu et ses 14 municipalités et de leur partenaire privé GFL/Matrec, un leader du domaine de la valorisation des matières résiduelles. Compo-Haut-Richelieu planifie, coordonne et assure la gestion des matières résiduelles sur le territoire de la MRC du Haut-Richelieu depuis 1995.
  • Le projet d’usine de compostage et la desserte de 100 % des ménages et ICI sont prévus au premier axe du Plan de gestion des matières résiduelles de la MRC du Haut-Richelieu pour valoriser les matières organiques, réduire les distances à parcourir et assurer le circuit court optimal. Le projet est parfaitement aligné sur les objectifs gouvernementaux et sur la Stratégie de valorisation de la matière organique.
  • Afin de détourner de l’élimination la matière organique que la population du Québec produit, le gouvernement du Québec a lancé la Stratégie de valorisation de la matière organique en juillet 2020. Avec cette stratégie, il vise à valoriser au moins 70 % de la matière organique d’ici 2030.
  • Cette stratégie, qui s'accompagne d'un budget de 1,2 G$ d’ici 2030, a permis de bonifier les programmes qui financent la gestion des matières organiques. C'est le cas du Programme de traitement des matières organiques par biométhanisation et compostage (PTMOBC), dont le budget total est de 554 M$.
  • Le PTMOBC offre un soutien financier au milieu municipal et au secteur privé pour l’installation d’infrastructures permettant de traiter la matière organique au moyen du compostage ou de la biométhanisation. Rejoignant les objectifs du Plan pour une économie verte 2030, le Programme permet également de réduire les émissions québécoises de GES afin de contribuer à l’atteinte des objectifs québécois en matière de lutte contre les changements climatiques.

Liens connexes :

Pour la pochette d’informations virtuelle contenant les photos du chantier et de l’événement : www.compoccr.ca/medias.

Pour vous informer sur le futur Centre de compostage régional : www.compo.qc.ca/matieres-organiques/centre-de-compostage-regional.

Pour plus d’information sur le PTMOBC, visitez le site Web du Ministère : www.mddelcc.gouv.qc.ca/programmes/biomethanisation/index.htm.

Prenez aussi connaissance de la Stratégie de valorisation de la matière organique : www.environnement.gouv.qc.ca/matieres/organique/index.htm.