Compostage domestique

« Retour

 

machine_a_terreGrâce au compostage domestique, les résidus de légumes, de fruits et de jardin (gazon et feuilles) sont valorisés et peuvent ensuite être réutilisés comme engrais naturel pour les pelouses, les plates-bandes et les jardins. De plus le compostage permet de réduire la quantité d’ordures enfouies. Des séances de formations sur le compostage sont offertes gratuitement chaque année. Les dates de ces séances sont annoncées sur notre site Internet, sur notre page Facebook de même que dans les journaux locaux.

Ateliers

 

Ce printemps, Compo-Haut-Richelieu inc. convie les citoyens à l’une de ses deux soirées de formation sur le compostage domestique animées par
M. Gilles Paradis, aussi connu sous le nom de Monsieur Compost.

  • Mardi 14 mai, 19h
    Pavillon des Loisirs de Saint-Alexandre (440, rue Bernard)
  • Jeudi 16 mai, 19h
    Salle Bernard Perreault du Club optimiste Saint-Eugène (432, rue Jacques-Cartier Sud)

Ces conférences s’adressent tant aux débutants qu’aux habitués du compostage domestique. Pour y assister, il faut s’inscrire auprès de Compo-Haut-Richelieu inc. par courriel à info@compo.qc.ca ou par téléphone au 450 347-0299.

 

Composter à la maison

Quoi composter?

Résidus riches en azote Résidus riches en carbone Matières à proscrire

– Fruits et légumes (pelures et résidus)
– Coquilles d’oeufs
– Thé en vrac et en sachet
– Retailles fraîches de gazon

– Feuilles mortes
– Retailles séchées de gazon
– Foin et paille
– Pâtes alimentaires, pain et riz
   (sans beurre, sans huile, sans sauce, etc.)
– Marcs de café et filtres
– Papier blanc déchiqueté
– Écales de noix
– Sciures de bois

– Viandes
– Fruits de mer et poissons
– Plantes malades
– Cèdres
– Feuilles de chêne
– Feuilles de rhubarbe
– Excréments d’animaux

 

  1. Détourber le sol à l’endroit où le composteur sera placé.
  2. Couvrir le fond du composteur d’environ 15 cm (6 po) de feuilles, de petites branches ou de paille.
  3. Déposer des matières riches en azote (fruits, légumes, etc.).
  4. Ajouter deux fois (2x) plus de matières riches en carbone (gazon sec, feuilles, paille, etc.).
  5. Mélanger grossièrement les deux types de matières.
  6. Aérer environ 3 fois par mois le contenu du composteur.

Dépliant explicatif sur le sujet :

depliant-compostage-2016_recto

Le bac de comptoir, un essentiel
Pour accumuler les matières organiques dans la cuisine, le bac de comptoir est un essentiel. Il permet de contenir les résidus d’aliments avant de le vider dans le composteur à l’extérieur.

Afin d’éviter les odeurs, les mouches à fruits et les surplus d’humidité dans le bac de comptoir, il suffit de déposer un essuie-tout ou du papier déchiqueté au fond. Alterner les matières organiques et du papier déchiqueté aide également.

Et durant l’hiver…
Le compostage domestique est possible tant et aussi longtemps que le contenu du composteur n’est pas gelé. À part prendre une pause jusqu’au dégel, il est possible d’accumuler les matières organiques dans des sacs de plastique (c’est le moment de réutiliser les sacs de pain et de lait). Les sacs peuvent ensuite être congelés ou déposés dans un bac fermé à l’extérieur jusqu’au printemps.

Vidéo intéressante sur le compostage de l’émission Les verts contre-attaquent

video Visionnez la vidéo »

 

Outil «Où, quand, quoi?»

Gérer efficacement vos matières résiduelles grâce à notre outil de recherche Où, quand, quoi?!