Sondage BRUN’O Lebac

« Retour
sondage-article_web

Le sondage portant sur le projet pilote de collecte des matières organiques BRUN’O Lebac de Compo-Haut-Richelieu inc. a permis à 670 citoyens de l’Île Sainte-Thérèse et de Mont-Saint-Grégoire de faire connaître leurs habitudes et de fournir leurs commentaires sur ce nouveau service.

À la première question du formulaire, les citoyens étaient invités à choisir parmi trois énoncés. Au total, 95 % des répondants ont sélectionné l’énoncé « Je participe ». Les deux autres choix de réponses ont obtenu 3,5 % (« J’ai participé, mais j’ai cessé ») et 1,5 % (« Je ne souhaite pas participer »).

Comme le mentionne Mme Suzanne Boulais, présidente de Compo-Haut-Richelieu inc. : « Nous sommes très heureux de la participation à ce sondage puisqu’un peu plus de 25 % des répondants concernés par le projet pilote ont pris le temps de nous communiquer leur perception de ce nouveau service qui vise à réduire de façon significative la quantité de déchets de l’enfouissement. Jusqu’à présent, le projet pilote a détourné plus de 545 tonnes de matières organiques : une très belle performance! Nous savons que l’ajout d’une collecte à trois voies demande un effort supplémentaire dans le tri des matières. Malgré cela, les résultats du sondage prouvent que les répondants sont heureux de pouvoir bénéficier de ce service et qu’ils sont parvenus sans grandes difficultés à enrayer les petites problématiques qui peuvent survenir. »

 

En résumé

Les citoyens participants à la collecte :

  • Placent leur bac brun en bordure de rue à chaque collecte, soit toutes les semaines en été et aux 2 semaines en hiver (81 %) ;
  • Sont partagés quant aux nombres de collectes à adopter en hiver pour le bac brun :
    54 % souhaitent conserver la collecte aux 2 semaines, alors que 46 % aimeraient que les collectes soient plus espacées durant la saison froide ;
  • Apprécient le mini-bac de cuisine fourni avec le bac roulant brun de 240 litres (77 %) ;
  • Ont dû laver leur BRUN’O au moins une fois depuis le début du projet pilote (67 %).

 

La plupart des participants ayant cessé d’utiliser BRUN’O ont décidé de remiser leur bac brun après avoir connu certains problèmes comme des odeurs, des vers blancs et des petites mouches à fruits (71 %). Malgré tout, 2 citoyens sur 3 ont indiqué qu’ils étaient prêts à donner une seconde chance à leur BRUN’O.

Pour les 11 répondants qui ont cliqué sur « Je ne souhaite pas participer », les raisons évoquées sont le manque d’intérêt (7 réponses), le manque de temps (3 réponses) et le manque d’informations (1 réponse).

 

Tirage d’une tablette électronique

2018-08-10_Christine-Bechard-et-Zoe_20180803_154827Mme Christine Béchard, résidente de l’Île Sainte-Thérèse, est l’heureuse gagnante de la tablette électronique Galaxy Tab A de Samsung. Le tirage a été effectué parmi tous les répondants au sondage. Mme Béchard avait laissé ce message dans la section Commentaires du sondage : « Nous adorons que notre ville soit conscientisée par notre trace écologique et mes beaux-parents sont impatients de recevoir leur bac. »

 

 Projet pilote BRUN’O Lebac

Le projet pilote de collecte de matières organiques constitue une première étape avant l’implantation de bacs bruns sur l’ensemble du territoire desservi par Compo-Haut-Richelieu inc.

Une section du site Web de Compo-Haut-Richelieu inc. est entièrement dédiée à BRUN’O Lebac. On y trouve des renseignements sur le projet, la liste des matières visées de même que des trucs et conseils.